Sélectionner une page

Pour des services d’eau plus performants

Afin de contribuer à la transparence des services publics de l’eau et de l’assainissement, la FP2E s’est associée très tôt à l’Institut de la gestion déléguée (IGD) pour établir, en 2004 un référentiel commun d’indicateurs de performance de ses services.

Par la suite, la Loi sur l’Eau et les Milieux Aquatiques du 30 décembre 2006 (dite « LEMA ») a créé le Système d’Information sur les Services Publics d’Eau et d’Assainissement (SISPEA), mis en œuvre et piloté depuis 2008 par l’Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques, puis par l’Agence Française de la biodiversité.

Cette base de données nationale, alimentée par les autorités locales, doit permettre à chaque collectivité locale de disposer d’informations fiables pour comparer la gestion de ses services en fonction de ses caractéristiques et d’en améliorer la performance.

Plus de dix ans plus tard, le bilan de cette politique nécessite un souffle nouveau pour renforcer le SISPEA, le rendre plus représentatif et en améliorer la fiabilité. Tel est le sens des propositions faites par la FP2E en 2019 lors des Assises de l’eau, afin que le SISPEA s’impose définitivement comme LA référence en matière de performance des services d’eau et d’assainissement !

La rigueur des entreprises de l’eau en matière de transparence s’illustre, notamment, par la publication de l’ensemble des indicateurs de performance dans les rapports annuels qu’elles produisent à l’attention des autorités organisatrices pour 100% des services qu’elles gèrent.

A titre d’exemples, leurs performances apparaissent dans les rapports du SISPEA en matière de :

  • Conformité sanitaire de l’eau (paramètres microbiologiques) : 99,3%
  • Connaissance du patrimoine d’eau potable : 90% (74% au niveau national)
  • Rendement de réseaux d’’eau potable : 81,6% (80,3% au niveau national)

Au plan international, les entreprises de l’eau font également de cette transparence un cheval de bataille, notamment sur la scène européenne où elles ont demandé, à l’occasion de la révision de la Directive eau potable, que des critères de performances soient accessibles aux consommateurs pour les renseigner sur la qualité du produit et du service rendu.

Accéder au site de l’Observatoire national des services publics d’eau et d’assainissement, mis en œuvre par l’Agence Française de la Biodiversité.

 

L'actualité de la FP2E

 
 
Agenda

14/11/2019  La FP2E participe au Colloque du Cercle Français de l'Eau, sur le thème "Révision de la politique européenne de l’eau : avec ou sans la France ?" 20/11/2019 La FP2E participe à un débat sur le thème "Le prix de l'eau doit-il être un argument électoral ?" organisé par le Cercle Français de l'eau dans le cadre du Salon des Maires et des Collectivités Locales.

 
 
Relever collectivement les défis de l'eau
par Frédéric Van Heems