Sélectionner une page

Actualités

11ème édition du baromètre NUS Consulting sur les prix des services d’eau
et d’assainissement en Europe

 

Des prix français inférieurs de 11% à la moyenne européenne

 
Un modèle compétitif qui doit relever des défis d’avenir

La Fédération Professionnelle des Entreprises de l’Eau (FP2E) publie ce jour les résultats du 11ème baromètre NUS Consulting qui compare les prix des services d’eau et d’assainissement constatés dans les 5 plus grandes villes des 10 pays européens suivants : Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède.

 
La France maintient sa position dans le classement et continue à afficher des prix en dessous de la moyenne européenne

Le Baromètre NUS Consulting 2017 pour la FP2E met en évidence que les Français bénéficient de prix inférieurs de 11% en moyenne aux prix constatés dans la majorité des pays européens. Le prix moyen du mètre cube d’eau en France, en 2017, est de 3,56€/m3 toutes taxes et redevances comprises (soit 0,36 centimes d’euros par litre), contre 4,01€ pour la moyenne de l’échantillon européen.

Le Danemark est le pays où le prix des services d’eau est le plus élevé (6,61€/m3), tandis que l’Italie celui où il est le plus bas (1,43€/m3).

 
Le prix des services d’eau et d’assainissement en France progresse au même rythme que la moyenne européenne

Entre janvier 2015 et janvier 2017, le prix des services d’eau et d’assainissement en France a progressé en moyenne annuelle de 0,6%. Cette évolution est très inférieure à celle observée entre janvier 2013 et janvier 2015, période durant laquelle la variation annuelle moyenne était de 2%.

 

Les résultats du baromètre démontrent le maintien de la maîtrise des prix des services d’eau. En France, cette stabilité tarifaire s’accompagne d’une grande exigence de qualité au profit des consommateurs : qualité de l’eau, continuité de service 24h/24, protection de la ressource…Ce bon rapport qualité/prix est remarquable dans un pays où la quasi-totalité des coûts de fonctionnement et d’investissements des services publics d’eau et d’assainissement sont supportés par les factures d’eau.

Le modèle français confirme donc à travers cette nouvelle édition sa compétitivité, qui se caractérise par un haut niveau de qualité et une stabilité tarifaire, qui constituent un atout pour le pouvoir d’achat des Français. Aujourd’hui, un foyer français dépense en moyenne 1 euro par jour pour l’ensemble de ses usages en eau.

Ceci étant, cette efficacité ne doit pas masquer la nécessité de mettre fin au fléchissement des investissements pour relever des défis d’avenir : vieillissement des infrastructures, fracture territoriale, enjeux sanitaires liés à la qualité de l’eau dans certains territoires, enjeux environnementaux.

L'actualité de la FP2E

 
 
Agenda

22/03/2019 Journée mondiale de l'eau - "Ne laisser personne de côté" - Accès à l'eau et gestion de la ressource: les solutions existent, mettons-les en oeuvre !19/03/2019 La FP2E participe au colloque AMORCE - "Eau et territoires : construisons le service public de demain"

 
 
Relever collectivement les défis de l'eau
par Frédéric Van Heems