Sélectionner une page

Les enjeux du secteur de l’eau

L’eau potable, cet élément essentiel à la vie et à la santé, doit, elle aussi, bâtir son avenir en affirmant ses valeurs et en s’adaptant à la nouvelle donne climatique et écologique.

Ces enjeux sont majeurs et imposent de maintenir l’eau au cœur des priorités nationales

Aussi, à l’occasion de la campagne présidentielle 2017, la FP2E a formulé ses 10 propositions pour relever les 5 défis de l’eau au cours du quinquennat 2017-2022.

Par ailleurs, en tant que contributeur aux réflexions menées dans le cadre des Assises de l’eau, lancées à l’été 2018 par le Gouvernement, la Fédération a fait part de ses propositions et de ses engagements pour relever collectivement les défis de l’eau. Les axes d’amélioration ainsi mis en avant visent à répondre aux trois priorités que sont :

  • le maintien de la qualité de l’eau
  • la préservation et la disponibilité des ressources
  • la mise en œuvre d’une gestion patrimoniale durable.

 

LES DÉFIS DE L’EAU EN FRANCE

 
 La qualité de l’eau, une exigence partout

L’eau potable est de bonne qualité en France, et les Français la plébiscitent régulièrement.

 Continuer à remplir ce contrat de confiance, c’est faire bénéficier l’ensemble des services, en zones rurales comme urbaines, d’une gestion performante de leurs réseaux et de l’ensemble de leurs ouvrages, ainsi que des dernières innovations technologiques, notamment pour lutter contre les nouvelles sources de pollution affectant les ressources.

 

 L’accès à l’eau pour tous en France, un devoir collectif

Les entreprises de l’eau, qui ont encouragé la reconnaissance d’un droit fondamental à l’eau par l’Organisation des Nations Unies, contribuent à son application concrète par la mise en place d’une politique de solidarité envers les plus démunis.

La pérennité du financement des investissements par les factures d’eau, la maîtrise des prix des services d’eau, et la juste contribution de chacun des usagers des services sont des prérequis à l’efficacité d’une politique sociale ciblée pour les usagers en situation de précarité (abonnés et non-abonnés aux services).

 

 Les phénomènes climatiques, de nouveaux paramètres

Le phénomène de raréfaction des ressources, tout comme celui des fortes inondations touchent désormais notre pays, pourtant de climat tempéré. La préservation de la ressource en eau et la prévention des conséquences de ses excès s’imposent aux territoires et aux entreprises qui doivent adapter les services au changement climatique et à la transition écologique.

 

 Inscrire la gestion de l’eau dans l’économie circulaire, un impératif

Dans la réussite de la transition écologique en cours, l’eau, circulaire par nature, a son rôle à jouer. Face aux tensions naissant autour des usages de la ressource en eau, aux évolutions démographique et à l’urgence climatique, les défis de la transition écologique ne pourront être relevés que par un changement radical de sa gestion. Atteindre une plus grande sobriété implique une logique de multiplication des usages, de valorisation et de recyclage de la ressource et des matières qui en sont issues. Ainsi, le développement de la réutilisation des eaux usées traitées (en agriculture dans les zones concernées par des situations de stress hydrique, et en zones littorales, notamment) de même que la valorisation des matières organiques issues de ces dernières (au-delà de la valorisation agricole des boues d’épuration, production de biogaz par la méthanisation des boues d’épuration et recyclage du phosphore…) sont désormais un enjeu pour une grande partie des services d’eau et d’assainissement de notre pays. La question des investissements pour financer les infrastructures nécessaires est prégnante pour cette adaptation concrète des services d’eau à la transition écologique.

Face à ces enjeux majeurs, sur lesquels l’ensemble des acteurs s’accorde, les réponses technologiques aujourd’hui développées et améliorées en continu encouragent des choix politiques ambitieux aux plans européen, national et local.

 

Télécharger la publication de la FP2E « 2017-2022 : 5 ans pour relever les 5 défis de l’eau ».

Lire Assises de l’eau : quelles solutions pour relever collectivement les défis de l’eau ?

L'actualité de la FP2E

 
 
Agenda

22/03/2019 Journée mondiale de l'eau - "Ne laisser personne de côté" - Accès à l'eau et gestion de la ressource: les solutions existent, mettons-les en oeuvre !19/03/2019 La FP2E participe au colloque AMORCE - "Eau et territoires : construisons le service public de demain"

 
 
Relever collectivement les défis de l'eau
par Frédéric Van Heems