FP2E

RECHERCHE

Recevez les dernières
informations de la FP2E
Inscription

Flux RSS

 ACTUALITÉS RÉCENTES

Ouragan IRMA : les entreprises de l’eau mobilisées aux Antilles

 

La FP2E et l’ensemble de ses adhérents expriment leur complète solidarité aux victimes de l’ouragan IRMA

 

L’ensemble des structures des entreprises de l’eau présentes sur les îles Saint-Martin et de Saint-Barthélemy et dans d’autres zones aux Antilles, est fortement mobilisé depuis le passage de l’ouragan IRMA pour porter assistance aux populations sinistrées et rétablir aussi vite que possible un accès à l’eau potable.

 

Les entreprises de l’eau qui gèrent habituellement les services d’eau et de l’assainissement sur ces deux îles1 sont pleinement mobilisées pour répondre à l’urgence du rétablissement de ces services essentiels.

 

En l’absence de ressources naturelles en eau douce sur ces territoires, la production d’eau potable est, en temps normal, assurée dans trois usines de dessalement d’eau de mer. Ces installations, situées sur le littoral, ont été fortement endommagées par l’ouragan et sont à présent hors d’état de marche (submersion des équipements et absence d’alimentation électrique). Le réseau de distribution n’est donc plus alimenté sur les deux îles.

 

Les opérateurs s’attachent naturellement à déployer tous les moyens humains et techniques disponibles en leur sein et l’ensemble des savoir-faire de leurs structures en matière de gestion de crise pour mettre en place des solutions provisoires avant le redémarrage complet des installations, à terme. L’objectif prioritaire est d’apporter aux populations locales le volume d’eau minimum pour éviter les risques sanitaires les plus sérieux, à savoir 20 litres par jour et par personne. Les équipes opérationnelles œuvrent en lien avec les autorités administratives locales, avec le concours de collaborateurs présents par ailleurs aux Antilles, en Martinique et en Guadeloupe, notamment pour l’approvisionnement d’équipements de remplacement et d’unités mobiles.

 

Par ailleurs, pour renforcer les effectifs en présence, les entreprises organisent la mobilisation de leurs experts internationaux en dessalement d’eau de mer et en gestion de crise au sein de leurs structures internes de solidarité internationale pour les opérations d’urgence humanitaire.

 

Cet épisode cyclonique s’ajoute à une série de catastrophes naturelles – inondations, ouragans, sécheresses, incendies – dont l’ampleur, sans précédent rappelle la place centrale de l’eau dans le contexte du changement climatique, le lien étroit entre eau et énergie, et la nécessité de placer les politiques de l’eau au cœur des préoccupations aux plans national et international.

 

---------------------------------

1 Saur et Veolia

 

Télécharger le communiqué de presse